Sélectionner une page

Quand l’hiver pointe le bout de son nez, les dépenses en chauffage montent inexorablement en flèche. Pour ne rien arranger, la plupart des méthodes de chauffage traditionnelles sont mauvaises pour l’environnement. Heureusement, il existe de nombreux types de systèmes de chauffage « écolos » qui peuvent également vous faire économiser de l’argent sur le long terme. De l’énergie solaire aux systèmes hydroniques et géothermiques, voici l’avis de Sweetcom sur quelques options de chauffage durables !

Les systèmes géothermiques

Le chauffage géothermique est à la fois écologique et efficace. Ces systèmes fonctionnent en utilisant les températures du sous-sol pour chauffer votre maison. Cela permet non seulement de disposer d’un système de chauffage efficace, mais aussi de réduire votre facture mensuelle d’électricité.

Le seul inconvénient du chauffage géothermique est son coût ! Ce type de chauffage est coûteux à installer, mais il est rentable sur le long terme. Notez qu’il faudra en moyenne environ huit ans pour le rentabiliser.

En plus de contribuer à réduire les coûts énergétiques, les systèmes géothermiques augmentent également la valeur de votre maison, ce qui est un autre élément à prendre en compte dans le calcul de l’investissement.

L’énergie solaire

L’énergie solaire est l’un des meilleurs moyens d’alimenter une maison en énergie verte. Bien que l’investissement initial puisse être assez lourd, l’avantage est que vous obtenez de l’énergie gratuite à vie !

Il en va de même pour le chauffage solaire, qui se présente généralement sous deux formes : les capteurs hydroniques et les systèmes à air. Les capteurs hydroniques chauffent un liquide pour réchauffer la maison, tandis que les systèmes à air fonctionnent davantage comme les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation traditionnels.

Le chauffage aux pellets

Les poêles à granulés sont installés de la même manière que leurs homologues à bois, la différence est qu’ils brûlent (justement) des granulés au lieu du bois. Les pellets sont créés à partir d’un mélange de déchets et de panic raide, tous deux respectueux de l’environnement. Ces pellets sont également abordables à l’achat, surtout par rapport au bois. Vous n’avez pas non plus à vous soucier d’empiler, de couper ou de stocker du bois, car les granulés peuvent être placés sans problème dans une cave ou un garage.

Outre les économies réalisées sur la source de combustible, les poêles à granulés sont faciles et peu coûteux à installer. Le coût moyen d’installation d’un système de poêle à granulés est d’environ 2 500 euros, selon la taille de la maison et la disposition du système de chauffage, de ventilation et de climatisation.